Où va la France ? Eric Zemmour invité de Thinkerview

Zemmour Thinkerview

Éric Zemmour répondait le mercredi 20 octobre à une interview de la chaine Thinkerview, une émission-débat française qui se revendique comme une alternative aux grands médias dominants dans un monde aux informations formatées

« Cette accusation d’extrême droite est grotesque. 70% des Français sont d’accord avec moi sur de nombreux sujets. Il n’y a pas 70% de Français d’extrême droite. Cela relève du théâtre antifasciste que la gauche nous sert depuis des décennies. »

Éric Zemmour

« Notre individualisme est arrivé à bout de souffle. Il désintègre nos sociétés. Nous avons besoin de retrouver le sens du collectif, du patriotisme, de l’autorité de l’Etat. »

Éric Zemmour

« Les valeurs chrétiennes d’hospitalité sont réelles. Mais on oublie un détail : dans le cadre biblique de l’accueil de l’étranger, il repart. Il ne veut pas changer l’âme du peuple français ou imposer sa loi, son dieu, ses mœurs. »

Éric Zemmour

« Selon moi, les attentats islamistes qu’on a vécu depuis 2012 ne sont pas du terrorisme, c’est du djihadisme. C’est la conquête d’un territoire par l’islam. »

Éric Zemmour

« Le prix ne sera jamais aussi élevé que la mort du peuple français »

Éric Zemmour

« Ce n’est pas la colonisation qui a permis à la France de se développer économiquement, c’est le travail des ouvriers français. Les colonies nous ont coûté très cher »

Éric Zemmour

« J’ai beaucoup critiqué Nicolas Sarkozy quand il a aboli le « non » du référendum de 2005 sur la constitution européenne et qu’il est passé par la voie parlementaire pour s’assoir sur la volonté du peuple »

Éric Zemmour

SOURCE