Instagram bannit son compte, Zemmour dénonce une « décision arbitraire » et la « censure » des GAFAM

instagram banni Éric zemmour

Dans la matinée du jeudi 19 août, Instagram a soudainement banni le compte officiel d’Eric Zemmour, que le journaliste avait créé en avril dernier. Une décision qui ne semble motivée par aucune entorse aux règles du réseau social.Par valeursactuelles.comPublié le 19 août 2021 à 13h24

Image d’illustration © Mourad ALLILI/SIPA

Personne n’est à l’abri de la toute-puissance des réseaux sociaux, et encore moins les personnalités les plus à droite du champ politique. Eric Zemmour en a fait les frais ce matin, jeudi 19 août. Alors qu’il tentait de se connecter à son compte Instagram officiel, lancé en avril dernier et rassemblant plus de 47 000 abonnés (un chiffre bien supérieur à la plupart des autres personnalités politiques françaises), le journaliste star de CNews et du Figaro a eu la surprise de constater… la disparition pure et simple de son compte. Une censure aveugle et sans motif que le polémiste ne s’est pas privé de fustiger sur Twitter, où il est suivi par près de 180 000 personnes : « Ce matin, Instagram a pris la décision arbitraire de bannir mon compte officiel. Les GAFAM se sont engagés dans une lutte féroce contre les peuples qui ne veulent pas mourir. Ils peuvent me censurer, mais ils ne peuvent pas faire taire tout un peuple ». Et le polémiste, possible futur candidat à l’élection présidentielle de 2022, d’accompagner son message du mot-dièse #StopCensure.

En cette fin de journée, franceinfo rapporte que la communication France d’Instagram a assuré qu’une enquête avait été ouverte pour déterminer les circonstances de la suppression du compte du chroniqueur de CNews. En parallèle, l’association « Les amis d’Eric Zemmour » a lancé une pétition pour le soutenir « contre la censure et pour le gouvernement des juges ».

Riposte immédiate

La situation est d’autant plus étonnante que, selon nos informations, aucun avertissement n’a jamais été envoyé par Instagram aux équipes qui travaillent avec Eric Zemmour. Aucune publication ou « story » du journaliste n’a jamais été signalée comme contrevenant aux règles du réseau social américain, racheté par Facebook en 2012. Si Eric Zemmour et ses proches ont d’ores et déjà lancé les démarches pour récupérer le compte, ils assurent aujourd’hui que rien ne laisse envisager un retour positif d’Instagram. Dans la foulée de cette censure, les nombreux soutiens en ligne du journaliste ont lancé une intense contre-offensive sur les réseaux sociaux, autour du mot-dièse #StopCensure et de la pétition « Je soutiens Zemmour » — lancée par des proches en septembre 2020, alors qu’Eric Zemmour faisait face à la justice pour d’anciens propos sur les mineurs isolés, tenus sur le plateau de Face à l’Info.

SOURCE