Énarque, jeune diplômé, juriste… Ils poussent la candidature de Zemmour

candidature Zemmour

Le journaliste laisse planer le doute sur une possible candidature à la présidentielle. S’il ne s’est pas déclaré, quelques jeunes partisans tentent cependant de préparer le terrain. « Marianne » détaille une partie de la petite équipe qui s’agite autour de lui.

Sarah Knafo, la spin doctor

Cette jeune femme charismatique grenouille depuis plusieurs années dans les milieux de la droite souverainiste. Sortie parmi les premiers du classement de l’ENA en 2019, elle est auditrice à la Cour des comptes. Très proche d’Éric Zemmour, qu’elle conseille et encourage, elle coordonne les initiatives en faveur de sa candidature.

Antoine Diers, le porte-parole

Ce trentenaire originaire de Lille, ancien du syndicat étudiant de droite UNI et de l’UMP, est directeur de cabinet à la mairie du Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine). Il répond volontiers aux médias pour vanter les bienfaits d’une candidature Zemmour et a organisé un déplacement du polémiste dans le Nord, le 18 juin.

Samuel Lafont, le geek

Cet ancien cadre de l’UNI a émergé sur les réseaux sociaux au moment du mouvement anti-mariage pour tous. Aujourd’hui collaborateur d’une sénatrice LR, il coordonne la propagande numérique pro-Zemmour sur de multiples plates-formes.

François Miramont, le businessman

Ce chasseur de têtes de profession, installé dans la Somme après avoir été expatrié en Angleterre, a travaillé dans sa jeunesse avec le sénateur UDF Michel Mercier. Il a créé l’association les Amis d’Éric Zemmour, chargée notamment de recueillir des dons.

J., l’intello

Jeune diplômé du master finances de Sciences-Po Paris, ce banquier associé chez J.P. Morgan tient à rester anonyme. Spécialiste de l’analyse financière, il planche sur l’ébauche d’un programme.

Pierre Meurin, le militant

Ce juriste, passé par le syndicat UNI et le MPF de Philippe de Villiers, vient de quitter son poste de directeur des études de l’Issep, l’école lancée par Marion Maréchal à Lyon. Il a coordonné la campagne de collage des affiches « Zemmour président » et active son réseau en vue de la récolte des 500 signatures.

Diane Ouvry : la communicante

Elle a été l’attachée de presse des éditions Ring (qui ont notamment publié Laurent Obertone ou Papacito), après avoir été la collaboratrice du député LR Jean-François Parigi, un proche de Jean-François Copé. Celle qui se présente comme « porte-parole des Amis d’Éric Zemmour » rédige des campagnes de courriels pour encourager les sympathisants.

SOURCE