Clément Beaune face à Éric Zemmour

Clément Beaune
débat face à face

Clément Beaune, secrétaire d’Etat et européiste convaincu était opposé à Eric Zemmour dans un débat tournant essentiellement sur la gestion de la crise du Covid19.

Alors que le Gouvernement français espère pouvoir vacciner la population d’ici la fin de l’été 2021, Éric Zemmour a d’emblée expliqué sa version des choses. Pour lui, la stratégie du gouvernement est un « ratage complet » et une « pantalonnade ». Alors qu’il tente de s’expliquer et d’exposer ses arguments, Clément Beaune s’est fait tacler par Eric Zemmour : « Vous n’avez aucun argument, c’est triste ». L’homme politique a, quant à lui, tenté de revenir au débat : « Je défends nos intérêts avec les laboratoires ».

Eric Zemmour a également rappelé son attachement pour les frontières et a fortement critiqué le système de Schengen. « Je suis pour les frontières nationales, je pense que Schengen est une folie puisqu’on a mis la frontière de la France au Pirée ».

Pour étoffer sa vision, il a également cité un membre du gouvernement de François Mitterrand qui dénonçait l’absence de frontières nationales : « C’est Pierre Joxe lui-même, ministre de l’Intérieur de François Mitterrand qui avait dit au président c’est une vraie folie. C’est le principe même européen, dès qu’on est en crise, toutes les normes qu’on met, on annule tout, parce que c’est une catastrophe, on ferme tout, parce qu’en fait l’Europe n’est pas faite pour les crises.»

Peu avant 20 heures, le débat a peiné à se conclure par suite des désaccords de deux intervenants. Christine Kelly est intervenue pour clore les discussions.

Source

Voir d’autres grands débats